Spécial Covid-19 : Le ravintsara est-il vraiment utile contre le coronavirus ?

Les huiles essentielles, armes indispensables contre toute lutte antivirale et plus largement anti-infectieuse.

Le ravintsara est une grande immunostimulante et antivirale exceptionnel. Son pouvoir d’action en fait un produit reconnu et populaire pour les infections virales comme la grippe.

Ajoutons à cela, sa grande sécurité d’utilisation y compris pour les nourrissons[1], elle est parfaitement adaptée dans cette situation d’épidémie virale.

En terme énergétique, elle est utile pour celui qui doute, pour retrouver en soi-même la capacité de lutter contre l’adversité extérieure. [2] Citons qu’elle est reconnue neurotonique et stimulant psychique[3] avec le laurier noble.

Elle peut être confondu avec le Ravensara aromatica, le ravensare, également très immunostimulant[4]. Cependant, le ravintsara, cinnamomum camphora chémotype à cinéole [5], sera plus utile pour les affections virales des voies respiratoires.

Les autres huiles essentielles synergiques peuvent être : saro, niaouli [6], teatree [7], eucalyptus radiata ou globulus[8], laurier noble, lavande aspic.

Elles peuvent être divisées en fonction de leur propriété thérapeutique pour une indication virale :

-les immunostimulantes-antivirales spécifique : ravintsara, saro

-les antivirales-expectorante : niaouli-cajeput-lavande aspic

-les anti-infectieuses : tea-tree, thym à thuyanol, palmarosa

-les immunostimulantes, anti-infectieuses, virucide : laurier noble

En prévention, il est possible de s’appliquer pendant toute la durée de l’épidémie du ravintsara, saro, niaouli, cajeput :

Adultes : 3-4 gouttes 2 fois par jour sur le thorax

Bien que les enfants soient moins concernés par le coronavirus, je vous propose :

-Enfants entre 6-12 ans : 2 gouttes deux fois par jour sur le thorax ou la voute plantaire

-Enfants de 3 à 6 ans : 1 goutte deux fois par jour sur le thorax

-Enfants < 3ans : préparation d’un mélange 50 % ravintsara 50 HV noisette ou pépin abricot ou amande douce ou calendula (macération) :

  • Bébé 2-3 ans : 2 gouttes du mélange sur le thorax matin et soir
  • Bébé 1 à 2 ans : 1 goutte du mélange sur le thorax matin et soir
  • Nourrisson : 1 goutte du mélange sur la voute plantaire par jour

Et enfin, un exemple de préparation-conseil à adapter individuellement en cas de contraction du coronavirus [9]pour un adulte

– H.E. Cinnamomum fragrans (saro): 4 ml

– H.E. Melaleuca quinquinervia : 2 ml

– H.E. Eucalyptus globulus : 2 ml

– H.E. Melaleuca alternifolia : 2 ml

8 à 10 gouttes sur le thorax et le dos 4 à 5 fois par jour

Associés à des capsules HE origan (Origanum compactum) 75 mg, deux capsule matin, midi et soir pendant 7 jours à prendre avec 50 gouttes de Teinture mère de propolis, trois fois par jour.

Le ravintsara a fait l’objet à Madagascar d’une forte campagne de plantation. Il n’est donc pas une ressource menacée par l’exploitation comme les autres huiles essentielles indiquées dans la formule.

Bonne santé

Sylvain Garraud

Article publié dans le réseau Covid-19 le 28/03/2020


[1] Aux doses appropriées et dilués à 50%

[2] Faucon michel. Traité d’aromathérapie scientifique et médicale. Editions sang de la terre. 2017

[3] Lettre d’information NARDn°3 : NATURAL AROMATHERAPY RESEARCH AND DEVELOPMENT

[4] http://www.aromasan.ch/infos/ravensare.pdf

[5] Ankita, S., Chandra, S. S., & Arti, T. (2013). Phytochemical study and antimicrobial activities of cinnamomum camphora. World Journal of Pharmaceutical research Volume 3, Issue 2, 2287-2294

[6] Siddique, S., et al. (2018). Chemical characterization, antioxidant and antimicrobial activities of essential oil from Melaleuca quinquenervia leaves. Indian Journal of Experimental Biology, 56, 686-693

[7] Mohammad, A., & Mehmood, D. In Vivo Anti-Viral Effect of Melaleuca alternifolia (Tea Tree Oil) and Olea europaea (Olive Leaf Extract) on Vero Cell Adapted Avian Influenza Virus. Human Journals. Research Article December 2018 Vol.:14, Issue:1 Citation: Mohammad Danish Mehmood et al. Ijppr.Human, 2018; Vol. 14 (1): 7-19.

[8] Schnitzler, P., Schon, K. and Reichling, J. (2001) Antiviral activity of Australian tea tree oil and eucalyptus oil against herpes simplex virus in cell culture. Pharmazie 56, 343–347.

[9] Formule à titre indicative qui ne doit être prescrit que par un professionnel de santé après diagnostic médical et qui ne dispense pas de suivi médical !

Contactez-moi

Une demande : d'informations, de rendez-vous ? Des questions ? N'hésitez pas à me contacter, je vous répondrai au plus vite !

En cours d’envoi

©2020 Sylvain GARRAUD, Naturopathe & Herboriste

Mentions Légales / Contact

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?