Spécial Covid-19 : et si notre immunité dépendait des champignons ? 

Il y aurait plus de 10 millions d’espèces de champignons dans le monde[1], 100000 serait répertoriés et seulement 500 sont utilisés comme remède dans la médecine traditionnelle de tous les pays en développement. Parmi eux, seulement quelques espèces sont utilisées dans la médecine traditionnelle européenne.

Des maîtres de l’immunomodulation

Les polysaccharides sont bien connus du monde de l’immunité. Si je vous parle de la célèbre échinacée, ces polysaccharides sont les principaux inducteurs de la réponse immunitaire avec ses composés phénoliques et alkylamides [2].  Pour les champignons, ce sont les béta-glucane appartenant à la grande famille moléculaire des polysaccharrides qui interviennent majoritairement dans l’immunité. Ils sont bien documentés dans leur action anti-tumorale et agissent à ce titre par différentes voies immunitaire innée et lymphocytaire [3].

Les bétas glucanes, des prébiotiques pour notre immunité

Les béta-glucanes sont des éléments structuraux relativement importants de la paroi cellulaire. Le béta -1,3- glucane est d’ailleurs extrait de la paroi cellulaire d’une levure boulangère, Saccharomyces cerevisiae, qui n’est autre que la levure de bière.  Les béta-glucanes sont aussi présents dans certaines céréales comme l’orge et l’avoine (Trompette, 2018). Ils sont majoritairement cités avec des fonctions antitumorales (Wasser, 2002), immunostimulantes[4] et hypocholestérolémiants [5] . Ils interviennent dans l’immunité innée en stimulant la phagocytose[6] (capacité des cellules de l’immunité innée à « dévorer » et détruire les intrus venus de l’extérieur) comme dans l’immunité adaptative [7]. Ils servent aussi de substrat pour la croissance des bactéries lactiques, potentialiserait l’adhésion des bactéries probiotiques [8],  favorise l’augmentation des acides gras à courtes chaînes (AGCC)[9] et une croissance de notre flore probiotique qui agissent favorablement sur notre réponse immunitaire [10].  Une étude de 2018 publiée dans immunity a révélé l’effet des AGCC sur le virus de la grippe A [11].  Les béta glucane contribuent donc à notre santé intestinale et immunitaire [12] anti-infectieuse et antivirale à travers leur effet prébiotique.

Les 4 champignons de l’immunité !

La mycothérapie nous offre 4 espèces de champignons riche en béta glucane prêt à soutenir votre système immunitaire.

1 : le shiitaké, Lentinulaedodes, Xiang gu et ses lentinanes

Le lentinane de la famille des polysaccharides est un stimulant de la phagocytose via les macrophages, élément clé de notre arsenal défensif mais aussi stimule la prolifération lymphocytaire. Il possède une activité antivirale inhibitrice [13] .

2 : le reishi, GanodermaLucidum, Ling Zhi

Le deuxième de la liste qui s’associe parfaitement avec le premier. Il stimule la phagocytose, l’immunité cellulaire et humorale avec ces polysaccharides et se béta glucanes 1->6 [14]. Il est aussi antivirale sur l’herpès génital.

3 : Maitaké, Griffola frondosa, Hui Shu Hua

Il serait le plus immostimulant avec une forte activité antivirale notamment sur le virus de l’herpès simplex de type 1[15]

4 : Agaricus blazei murrill (ABM), le champignon amande, Ji Song Er

Mon dernier choix est le moins connu des quatre. Particulièrement riche en Béta glucane, il est un immunostimulant [16]

L’activité immunitaire et antiviral des champignons est une réalité même si les mécanismes d’action sont encore limités [17]. Les champignons cités ci-dessus ont probablement un intérêt majeur dans la prévention et la protection contre le Covid-19. Une posologie préventive de 1 gramme en poudre est sécuritaire. Les laboratoires Complemedis, sinolux et la royale peuvent vous fournir des échantillons de qualité. La prise de ces produits doit tenir compte des effets indésirables et des éventuelles contre-indications de chacun.

A bientôt,

Sylvain Garraud

Article paru le 15 avril 2020 dans le réseau pure santé, Covid-19


[1] Meredith Blackwell, « The Fungi ; 2, 3 … 5,1 Million species ? », American Journal of Botany, vol. 98, no 3,‎ 2 mars 2011, p. 426–438

[2] Lim TK. Echinacea purpurea. Edible Medicinal And Non-Medicinal Plants. 2013;340–371. Published 2013 Sep 3. doi:10.1007/978-94-007-7395-0_23

[3] Wasser SP. Medicinal mushrooms as a source of antitumor and immunomodulating polysaccharides. Appl Microbiol Biotechnol. 2002 Nov;60(3):258-74

[4] Liu C.-F., Tseng K.-C., Chiang S.S., Lee B.H., Hsu W.-H., Pan T.-M. Immunomodulatory and antioxidant potential of Lactobacillus exopolysaccharides. J. Sci. Food Agric. 2011;91:2284–2291.

[5] 17. Mårtensson O., Biörklund M., Lambo M.A., Dueñas-Chasco M.T., Irastorza A., Holst O., Norin E., Walling G., Öste R., Önning G. Fermented ropy, oat based products reduce cholesterol levels and stimulate the bifidobacteria flora in humans. Nutr. Res. 2005;25:429–442.

[6] Novak & V. Vetvicka (2008) β-Glucans, History, and the Present: Immunomodulatory Aspects and Mechanisms of Action, Journal of Immunotoxicology, 5:1, 47-57,

[7] Mizuno T. Development of antitumor polysaccharides from mushroom fungi. Foods Food Ingred J Jpn. 1996;167:69–85

[8] Russo P, López P, Capozzi V, et al. Beta-glucans improve growth, viability and colonization of probiotic microorganisms. Int J Mol Sci. 2012;13(5):6026–6039. doi:10.3390/ijms13056026

[9] Carlson JL, Erickson JM, Hess JM, Gould TJ, Slavin JL. Prebiotic Dietary Fiber and Gut Health: Comparing the in Vitro Fermentations of Beta-Glucan, Inulin and Xylooligosaccharide. Nutrients. 2017;9(12):1361. Published 2017 Dec 15. doi:10.3390/nu9121361

[10] . Volman JJ, Ramakers JD, Plat J. Dietary modulation of immune function by beta-glucans. Physiol Behav. 2008;94(2):276–284. doi: 10.1016/j.physbeh.2007.11.045.

[11] Trompette A, Gollwitzer ES, Pattaroni C, Lopez-Mejia IC, Riva E, Pernot J, Ubags N, Fajas L, Nicod LP, Marsland BJ. 2018. Dietary fiber confers protection against flu by Shaping Ly6c− Patrolling Monocyte Hematopoiesis and CD8+ T Cell Metabolism. Immunity 48:992.e8–1005.e8.

[12] Gaboriau-Routhiau V, Cerf-Bensussan N. Microbiote intestinal et développement du système immunitaire. Med Sci (Paris) 2016 ; 32 : 961–967.

[13] Rincão V. P., Yamamoto K. A., Ricardo N. M., Soares S. A., Meirelles L. D., Nozawa C., et al. (2012). Polysaccharides and extracts from Lentinula edodes: structural features and antiviral activity. Virol. J. 15 37. 10.1186/1743-422X-9-37

[14] Liu Z, Xing J, Huang Y, Bo R, Zheng S, Luo L, Niu Y, Zhang Y, Hu Y, Liu J, Wu Y, Wang D. Activation effect of Ganoderma lucidum polysaccharides liposomes on murine peritoneal macrophages. Int J Biol Macromol. 2016 Jan;82:973-8.

[15] Gu C.-Q., Li J.-W., Chao F., Jin M., Wang X.-W., Shen Z.-Q. (2007). Isolation, identification and function of a novel anti-HSV-1 protein from Grifola frondosa. Antiviral Res. 75 250–257. 10.1016/j.antiviral.2007.03.011

[16] Hetland G, Johnson E, Lyberg T, Bernardshaw S, Tryggestad AM, Grinde B. Effects of the medicinal mushroom Agaricus blazei Murill on immunity, infection and cancer. Scand J Immunol. 2008 Oct;68(4):363-70. doi: 10.1111/j.1365-3083.2008.02156.x.

[17] Linnakoski R, Reshamwala D, Veteli P, Cortina-Escribano M, Vanhanen H, Marjomäki V. Antiviral Agents From Fungi: Diversity, Mechanisms and Potential Applications. Front Microbiol. 2018;9:2325. Published 2018 Oct 2. doi:10.3389/fmicb.2018.02325


 

Contactez-moi

Une demande : d'informations, de rendez-vous ? Des questions ? N'hésitez pas à me contacter, je vous répondrai au plus vite !

En cours d’envoi

©2020 Sylvain GARRAUD, Naturopathe & Herboriste

Mentions Légales / Contact

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?