Spécial Covid-19 : La quercétine, la molécule anti-covid19 ?

 

Dans le précédent article, nous avons pu décrire le rôle des flavonoïdes comme agent antiviral et anti-inflammatoire face au syndrome inflammatoire du Covid-19[1]. La quercétine est un de ses flavonoïdes considérées comme une super molécule. Elle est une de mes premières prescriptions dans les réactions histaminiques [2]. Antioxydante et anti-inflammatoire puissante, son efficacité est reconnue dans les maladies cardio-vasculaires [3], le diabète [4] ou encore le cancer [5]. Son génie s’étend même à l’infectiologie avec des capacités antivirales majeures.

Une molécule antivirale phophylactique à large spectre

La quercétine a une action prophylactique contre l’influenza A[6]. Pour rappel, la charge mondiale des épidémies de grippe saisonnière serait de 3 à 5 millions de cas de maladie grave et de 300 000 à 500 000 décès chaque année [7].  Elle agit aussi comme inhibiteur de la réplication des virus du Chikungunya [8], le virus Epstein-Barr [9], le virus de l’hépatite C [10]et le virus Mayaro [11].  Une étude de 2016 a aussi identifié la Q3G en prophylaxie contre Ebola [12]. La Q3G est une quercétine qui contient une molécule de glucoside pour améliorer sa solubilité et sa biodisponibilité après ingestion.

Isoquercétine et antiviraux, une combinaison antiviral gagnante

La pandémie de grippe H1N1 de 2009 avait comptabilisé près de 19 000 morts [13] et L’évolution clinique de l’infection par le virus de la grippe pandémique A (H1N1) était large, allant d’une maladie légère des voies respiratoires supérieures avec ou sans fièvre et des symptômes gastro-intestinaux occasionnels tels que vomissements ou diarrhée jusqu’à des complications graves telles que la pneumonie entraînant une insuffisance respiratoire, un syndrome de détresse respiratoire aiguë, une défaillance de plusieurs organes et même la mort [14].  Une étude de 2009 met en avant que la combinaison d’antioxydants et de médicaments antiviraux réduit de manière synergique les effets mortels des infections par le virus de la grippe. Elle cite que l’isoquercétine a inhibé la réplication des virus de la grippe A et B avec une activité antivirale beaucoup plus forte que celle de l’Epigallocatéchinegallate , le resvératrol ou la quercétine classique[15].

Efficace contre le SRAS-COV …

Une étude de 2004 a identifié la quercétine, apparentée à la lutéoline et approuvée par la Food and Drug organisation comme une molécule à action antiviral dans le traitement clinique du SRAS. Selon leur résultat, le pouvoir anti-SARS-CoV d’une association lutéoline- tétra-O-galloyl-β-d-glucose (TGG) est beaucoup plus important que celui de la glycyrrhizine du réglisse [16]. Une association quercétine, gallate d’épigallocatéchine et le gallate de gallocatéchine ont montré une bonne inhibition vis-à-vis de la protéase de type 3C (3CLpro) du coronavirus associé au syndrome respiratoire aigu sévère et essentiel à la réplication du virus[17]. Une autre étude de 2017 montre que la quercétine inhibe les protéases du SRAS, 3CLpro et PLpro [18]. Ces deux protéases, la protéase de type papaïne (PLpro) et la protéase de type chymotrypsine 3C (3CLpro), sont essentielles pour la réplication de l’ARN du virus, et sont reconnues comme des cibles prometteuses pour le développement d’agents anti-SRAS [19].

Quercétine et COVID-19

En MARS 2020 était publié une étude qui a identifié la quercétine et la lutéoline pour réduire les interactions virus-hôte en lien avec l’ACE-2[20]  utilisé par le SRAS-COV2[21]. Par ailleurs, ces deux molécules sont contenues dans Artemisia annua.

Il ressort de ces deux articles sur les flavonoïdes, que ces molécules et particulièrement la quercétine peuvent être d’une aide précieuse autant en prévention qu’en curatif du Covid-19. Je conseille donc leur emploi autant en prophylaxie qu’en phase infectieuse afin de limiter le développement viral et ses conséquences inflammatoires.

Mon choix de complément :

IsoQuercétine Baïcaline PhytoComplex de Nutrixeal [22]:

-prévention : une à deux gélules par jour

-infection : trois à quatre gélules par jour maximum en association avec une prise en charge médicalisé

Quercétine Dynveo[23], Isoquercitin de super smart [24] sont d’autres options possibles.

Pour les personnes à risques à âge avancé et souffrant d’une maladie cardio-métabolique, il peut être envisager en prévention et sous avis médical :

Flavodyn aux doses recommandées [25]

A bientôt,

Sylvain Garraud

Article paru le 06/05/2020 dans le réseau pure santé covid-19


[1] Tisoncik JR, Korth MJ, Simmons CP, Farrar J, Martin TR, Katze MG. Into the eye of the cytokine storm. Microbiol Mol Biol Rev. 2012 Mar;76(1):16-32. doi: 10.1128/MMBR.05015-11

[2] Mlcek J, Jurikova T, Skrovankova S, Sochor J. Quercetin and Its Anti-Allergic ImmunGe Response. Molecules. 2016;21(5):623. Published 2016 May 12. doi:10.3390/molecules21050623

[3] Gormaz JG, Quintremil S, Rodrigo R. Cardiovascular disease: a target for the pharmacological effects of quercetin. Curr Top Med Chem. 2015;15:1735–1742. doi: 10.2174/1568026615666150427124357.

[4] Shi G-J, Li Y, Cao Q-H, Wu H-X, Tang X-Y, Gao X-H, et al. In vitro and in vivo evidence that quercetin protects against diabetes and its complications: a systematic review of the literature. Biomed Pharmacother. 2019;109:1085–1099. doi: 10.1016/j.biopha.2018.10.130

[5] Baghel SS, Shrivastava N, Baghel RS, Agrawal P, Rajput S. A review of quercetin: antioxidant and anticancer properties. World J Pharm Pharm Sci. 2012;1:146–160.

[6] Wu W, Li R, Li X, He J, Jiang S, Liu S, Yang J. Quercetin as an Antiviral Agent Inhibits Influenza A Virus (IAV) Entry. Viruses. 2015 Dec 25;8(1). pii: E6. doi: 10.3390/v8010006.

[7] Kamps B.S., Reyes-Terán G. Influenza. In: Kamps B.S., Hoffmann C., Preiser W., editors. Influenza Report. Flying Publishers; Paris, France: 2006. pp. 17–47.

[8] Lani R, Hassandarvish P, Chiam CW, Moghaddam E, Chu JJ, Rausalu K, Merits A, Higgs S, Vanlandingham D, Abu Bakar S, Zandi K. 2015. Antiviral activity of silymarin against chikungunya virus. Sci Rep 5:11421. doi:10.1038/srep11421.

[9] Lee M, Son M, Ryu E, Shin YS, Kim JG, Kang BW, Cho H, Kang H. 2015. Quercetin-induced apoptosis prevents EBV infection. Oncotarget 6:12603–12624. doi:10.18632/oncotarget.3687.

[10] Khachatoorian R, Arumugaswami V, Raychaudhuri S, Yeh GK, Maloney EM, Wang J, Dasgupta A, French SW. 2012. Divergent antiviral effects of bioflavonoids on the hepatitis C virus life cycle. Virology 433:346–355. doi:10.1016/j.virol.2012.08.029

[11] dos Santos AE, Kuster RM, Yamamoto KA, Salles TS, Campos R, de Meneses MD, Soares MR, Ferreira D. 2014. Quercetin and quercetin 3-O-glycosides from Bauhinia longifolia (Bong.) Steud. show anti-Mayaro virus activity. Parasit Vectors 7:130. doi:10.1186/1756-3305-7-130

[12] Qiu X, Kroeker A, He S, et al. Prophylactic Efficacy of Quercetin 3-β-O-d-Glucoside against Ebola Virus Infection. Antimicrob Agents Chemother. 2016;60(9):5182‐5188. Published 2016 Aug 22. doi:10.1128/AAC.00307-16

[13] World Health Organization [(Accessed on 26 February 2011)];Pandemic (H1N1) 2009 – update 111. Available online:

[14] Rothberg M.B., Haessler S.D. Complications of seasonal and pandemic influenza. Crit. Care Med. 2010;38:e91–e97. doi: 10.1097/CCM.0b013e3181c92eeb.

[15] Uchide N, Toyoda H. Antioxidant therapy as a potential approach to severe influenza-associated complications. Molecules. 2011;16(3):2032‐2052. Published 2011 Feb 28. doi:10.3390/molecules16032032

[16] Yi L, Li Z, Yuan K, et al. Small molecules blocking the entry of severe acute respiratory syndrome coronavirus into host cells. J Virol. 2004;78(20):11334–11339. doi:10.1128/JVI.78.20.11334-11339.2004

[17] Nguyen, T.T.H., Woo, H., Kang, H. et al. Flavonoid-mediated inhibition of SARS coronavirus 3C-like protease expressed in Pichia pastoris . Biotechnol Lett 34, 831–838 (2012). https://doi.org/10.1007/s10529-011-0845-8

[18] Polansky H, Lori G. Coronavirus disease 2019 (COVID-19): first indication of efficacy of Gene-Eden-VIR/Novirin in SARS-CoV-2 infection [published online ahead of print, 2020 Apr 10]. Int J Antimicrob Agents. 2020;105971. doi:10.1016/j.ijantimicag.2020.105971

[19] Báez-Santos YM, St John SE, Mesecar AD. The SARS-coronavirus papain-like protease: structure, function and inhibition by designed antiviral compounds. Antiviral Res. 2015 Mar;115:21-38. doi: 10.1016/j.antiviral.2014.12.015.

[20] Smith M, Smith JC. Repurposing Therapeutics for COVID-19: Supercomputer-Based Docking to the SARS-CoV-2 Viral Spike Protein and Viral Spike Protein-Human ACE2 Interface. 2020. ChemRxiv.

[21] https://paid.santenatureinnovation.info/covid-19-mercredi29avril-article-2/

[22] https://www.nutrixeal.fr/isoquercetine-baicaline-phytocomplex-c2x31279754

[23] https://www.dynveo.fr/quercetine.html

[24] https://www.supersmart.com/fr–systeme-immunitaire-infections–isoquercitrin-100-mg–0680

[25] https://www.bionutrics.fr/produits/antioxydants-anti-glycation/flavodyn-detail

Contactez-moi

Une demande : d'informations, de rendez-vous ? Des questions ? N'hésitez pas à me contacter, je vous répondrai au plus vite !

En cours d’envoi

©2020 Sylvain GARRAUD, Naturopathe & Herboriste

Mentions Légales / Contact

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?